15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 14:08

Vexé comme un pou, comme dirait sans doute ma mère si elle était encore de ce monde, Jacques Auxiette - qui n'a visiblement pas été consulté ou entendu par le nouveau premier ministre, ne veut pas avoir l'air d'adhérer au "démantèlement" de ses "Pays de la Loire".

Pour essayer d'empêcher la "vente à la découpe" de sa région-coquecigrue1, et sans doute pire encore la réunification de la Bretagne; il convoque pour le 13 mai prochain une réunion extraordinaire de son conseil "régional".

Avis aux amateurs.

____________________

(1) - La coquecigrue est un animal imaginaire composé de parties du corps de plusieurs animaux existants. Une belle définition des "Pays de la Loire" !

Panique à bord : réunion extraordinaire du conseil régional des Pays de la Loire le 13 mai

Partager cet article

Published by Michel FRANÇOIS - dans Réunification
commenter cet article
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 06:54

La réunification est caricaturée par les tenants de la centralisation : la Bretagne serait trop grande, trop petite, trop elle-même et la meilleure : repliée sur elle-même ! Et ils suggèrent dix autres "solutions" pour l'écarter. En insistant sur la "coopération".

Tope-là ! La réunification n'interdit pas les coopérations, au contraire ! Mais hors des schémas centralisateurs qui ne profitent qu'au Club des Privilégiés de l'ouest parisien, et aux jacobins qui les servent :

Pour une illustrations agrandie, cliquez ici.

.

.

Partager cet article

Published by Michel FRANÇOIS - dans Réunification
commenter cet article
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 10:08

L'animation enclenchée en cliquant sur le lien ci-dessous vous fera "voir" la croissance de Paris et de sa région, en continu, depuis 1800.

C'est le produit de la centralisation politique et plus encore de la centralisation des transports (voir les accélérations spectaculaires à partir de la deuxième moitié du XIXème siècle avec le développement rapide des lignes radiales en étoile autour de Paris, générateur de concentration des emplois).

Le Grand Paris, les LGV radiales, les transversales délaissées, c'est la certitude que ce scandale français va encore s'amplifier..

L'Île-de-France absorbe déjà chaque année 30 % des ressources de la France pour les dividendes de ses actionnaires, pour les hauts revenus d'une grosse poignée de ses habitants, pour ses accès et ses traversées, pour adapter ses équipements à sa croissance.

Arrêtons cette spoliation sans attendre !

.

Partager cet article

Published by Michel FRANÇOIS - dans Centralisation
commenter cet article
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 04:31
"...L'ombre du grand Victor** sourit de cet article."
Alfred de Vigny me pardonnera de pasticher son célèbre poème Le Cor, et son apostrophe "Roncevaux, Roncevaux, invoquant "l'ombre du grand Roland"...
L'article dont le titre est joint se passe de commentaires sur la coopération à attendre de la "Haute Assemblée" pour faire évoluer le "millefeuille" institutionnel français.
Les sénateurs, qui se sont aussi illustré pas leurs réticences devant la limitation du cumul des mandats, ont également plusieurs fois bloqué les processus tendant à la réunification de la Bretagne.

_______________

* : Le Sénat et ses services sont installés au Palais du Luxembourg, dans le 6ème arrondissement de Paris.

** : Victor Hugo a été sénateur de 1876 à 1885.

Titre d'un article publié dans Le Monde daté des 13 et 14 avril 2014.

Titre d'un article publié dans Le Monde daté des 13 et 14 avril 2014.

Partager cet article

Published by Michel FRANÇOIS - dans Politique
commenter cet article
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 13:16

Dans un article du 17 février dernier, je montrais que c'est avec une coupable légèreté que l'Observatoire des Inégalités classait la commune de Saint-Herblain au ...troisième rang des communes françaises pour la valeur moyenne du patrimoine taxé à l'im^pôt de solidarité sur la Fortune (ISF).

L'erreur était patente : les auteurs de l'article établissaient en effet leur classement en fonction de la moyenne des seuls redevables de l'ISF, sans tenir compte de leur nombre dans la commune. Or, Saint-Herblain en a très peu (78 pour 43 000 habitants, et il suffit que deux ou trois d'entre eux - voire un seul - aient un très gros patrimoine pour que la moyenne de ces soixante-dix-huit-là place "la commune" sur le podium. Mais il s'agit alors de la valeur de quelques patrimoines individuels, et pas de la valeur moyenne des patrimoines herblinois !

Le quotidien Ouest-France, dans son édition du dimanche 13 avril, fournit l'occasion de prendre une meilleure mesure de la "richesse" de Saint-Herblain, en publiant (p. 8) la liste des 102 premières communes de Loire-Atlantique classées dans l'ordre décroissant de la proportion des foyers imposés - pour les revenus de 2011 - dans la plus haute tranche d'imposition à l'impôt sur le revenu. Et notre commune se situe au 75ème rang, avec 0,83 % de ses foyers imposés dans cette tranche la plus élevée, ce qui est une meilleure manière de situer la part de l'aisance individuelle dans la richesse d'ensemble de la commune. O,83 % de 23 606 foyers imposables !

Saint-Herblain se trouve ainsi loin derrière les quatre communes du département où les foyers imposés dans la plus haute tranche de l'impôt représentent plus de 4 % des foyers locaux : Sautron, Sucé, La Baule et Basse-Goulaine.

On se reportera bien sûr à l'article d'Ouest-France pour plus de précisions.

Sur la carte ci-jointe, élaborée à partir des chiffres publiés par Ouest-France dimanche sur un fond de carte emprunté à l'Atlas départemental publié sur le site du département, les communes sont colorées :

. en vert si leur pourcentage de foyers imposés dans la tranche la plus élevée est égal à cekui de Saint-Herblain (0,83),

. en jaune si ce pourcentage est entre 0,83 et le double,

. en orange clair s'il est compris entre deux et trois fois le pourcentage de Saint-Herblain,

. en orange foncé s'il est compris entre trois et 4 fois le pourcentage de Saint-Herblain,

. en rouge s'il est supérieur à 4 fois le pourcnetage de Saint-Herblain,

. en bleu clair s'il est entre la moitié du pourcentage de Saint-Herblain et ce pourcentage lui-même,

. en blanc s'il est inférieur à la moitié du pourcentage de Saint-Herblain.

"Richesse" de Saint-Herblain : la vérité de l'impôt sur le revenu.

Cliquez sur ce lien pour obtenir une carte légendée en plein écran.

Partager cet article

Published by Michel FRANÇOIS - dans Inégalités
commenter cet article
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 07:37

Après tout ce que nous avons défait !..."

Pour sourire plus sûrement, tous à Nantes samedi !

Partager cet article

Published by Michel FRANÇOIS
commenter cet article
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 10:04
Bertrand Affilé, taillé sur mesure pour cette écharpe, non ?

Bon, j'avais loupé la photo du changement de fauteuil, mais cette photo - à la même date, je pense - est parfaitement dans le ton : l'écharpe a encore un pli de neuf, mais pour le jeune garçon du Village Expo, ça n'en fait pas un ! (photo Ouest France).

Partager cet article

Published by Michel FRANÇOIS - dans Elections
commenter cet article
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 01:09

Michel François shared a group post: Du breton à l'Université de Nantes.

Partager cet article

Published by Michel François
commenter cet article
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 13:12

Hamelin AnthonyLa grande nouvelle du jour est la confirmation sans surprise du deuxième tour des élections municipales à Saint-Herblain : Bertrand Affilé a été élu maire de Saint-Herblain ce matin, à la séance inaugurale du nouveau Conseil municipal.

Mon intention était évidemment d'illustrer cet article par une photo du nouveau maire prenant place dans son fauteuil, après la proclamation des résultats du vote, à bulletins secrets comme il se doit.

Rève insensé ! Il y avait une telle foule dans l'entrée de la salle que je n'ai fait qu'entendre Charles Gautier, maire sortant, ouvrir la séance, remercier les Herblinois de leur longue confiance et dispenser quelques conseils de sage et encouragements à la nouvelle équipe, entendre aussi la proclamation de l'élection du maire, l'applaudir longuement avec tous les présents et entendre sa première intervention.
J'avais aussi l'intention d'illustrer cet article par une photo du nouveau conseiller UDB, Anthony Hamelin (à droite sur la photo). Là j'ai eu plus de chances : Anthony était à sa place quand je suis arrivée, la foule était moins dense, et j'ai pu prendre la photo quelques minutes avant le début de la séance dont, en tant que plus jeune des conseillers présents, il a assuré le secrétariat1. A sa droite siégeait aussi pour la première fois Baghdadi Zamoum, nouvel élu PS. La photo n'est pas de haute technique, mais c'est la seule...

Du coup, ce sont eux qui feront l'illustration unique de l'article. Que M. le Maire et nos visiteurs veuillent bien m'excuser : j'aurai sans doute l'occasion de me rattraper !

____________________

(1) - Techniquement, le secrétariat est assuré par les agents du Service du Conseil, qui enregistrent la séance et prennent note des éléments utiles à la rédaction proprement dite, qui ne reprend pas tous les propos de chacun. Mais un élu est désigné conformément à la loi au début de chaque séance est est officiellement investi de cette responsabilité.

Partager cet article

Published by Michel FRANÇOIS - dans Elections
commenter cet article
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 02:22

Linguiste et pédagogue internationalement reconnu, le professeur Gilbert Dalgalian s'est adressé hier, dans l'amphithéâtre Jules Vallès, aux parents intéressés par l'apprentissage précoce des langues.

Dalgalian 2014-04 004

 

Apprendre comme une évidence comment les jeunes enfants apprennent les langues et pourquoi les mécanismes que cet apprentissage précoce met en place se trouvent aussitôt disponible pour l'apprentissage d'autres langues, c'est la chance offerte à celles et ceux qui peuvent écouter Gilbert Dalgalian parler du dujet, et échanger avec lui en toute confiance et simplicité.

Si vous avez encore manqué cette occasion, elle se re-présentera tôt ou tard et vous ne vous re-poserez plus les simpiternelles questions du style "Mais pourquoi le breton et pas l'anglais ?" ou "est-ce que tout cela ne se mélange pas dans sa tête ?".

Vous saurez que l'apprentissage précoce est possible avec n'importe quelle langue, que les acquis sont ensuite valables pour n'importe quelle autre, alors qu'ils sont définitivement fermés ou réduits si cette acquisition est plus tardive. Et dans ce cas, il faut, pour chaque nouvelle langue faire une acquisition spécifique plus lourde. Vous saurez aussi que la dimension affective liée à l'apprentissage précoce le favorise énormément, et que dans notre région l'intérêt porté au breton dans beaucoup de famille est un auxiliaire précieux de cet apprentissage. Mais on peut faire sans ou autrement. Si on peut disposer d'une ambiance du même type autour de cet apprentissage, il se passera ausi très bien et avec les mêmes effets bénéfiques, qui ne s'arrêtent d'ailleurs pas au domaine linguistique.
Renseignez-vous sur les prochaines conférences de Gilbert Dalgalian, et décidez-vous !

____________________

Un minialbum de la co,nférence est à votre disposition : cliquez sur l'image ci-dessus.

Partager cet article

Published by Michel FRANÇOIS - dans Langues
commenter cet article

Entre nous...

Ces pages vous permettront de mieux connaître votre élu, peut-être de mieux connaître l'Union démocratique bretonne. Si vous le souhaitez, elles me permettront de mieux vous connaître ou de connaître ce qui vous intéresse. N'hésitez pas par exemple à laisser un message, ou un commentaire au bas d'un article.



Nous parlerons beaucoup de Saint-Herblain, sans répéter tout ce qui se dit ou s'écrit ailleurs. Et  de l'agglomération, de la Bretagne, des "Pays de la Loire" créés pour la gommer en Loire-Atlantique, d'économie, de culture, de patrimoine, de budget quelquefois, Sur beaucoup de sujets, je vous proposerai des documents, des images, des liens vers des sites qui peuvent vous intéresser, etc.

Merci de votre patience, et à bientôt...

Michel FRANÇOIS.
11 octobre 2009

Recherche

Sur votre agenda

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog